Les moments clés d’un mariage

Un prestataire d’animations de soirées de mariages doit prendre en compte un certain nombre de moments clés de la soirée de mariage. Ce sont ces moments qui doivent être particulièrement bien appréhendés par l’animateur ou le DJ sans quoi la soirée risque d’être gâchée et par là même, la réputation de l’animateur. Nous allons voir ici, les moments importants d’une animation de mariage.

Afin que le prestataire soit dans les meilleures conditions pour réaliser une belle prestation, il doit arriver à l’avance pour monter et tester son matériel. Comme cela, il ne sera pas stressé durant le montage et sera en bonne condition psychique pour faire sont travail d’animation.

1) Le Vin d’honneur

Le vin d’honneur est la transition entre les cérémonies et la soirée festive. On va dire que durant le vin d’honneur, tout le monde reprend son souffle.

Au niveau de l’animation, rien de particulier à prévoir. Simplement une ambiance musicale feutrée. Jean Marc SICKY choisit une ambiance style “Piano Bar” , « Jazzy » ou autre ambiance musicale calme.

Pour ajouter quelque chose, on peut prévoir un musicien ou un groupe musical (à la demande).

2) L’arrivée des mariés dans la salle de réception

Cette entrée dans la salle de réception est importante car si elle est bien construite et conduite, elle sera un grand moment d’émotion pour le couple de mariés. Suite à cette entrée, en général, il y a les discours d’usage.

3) Le repas de mariage

C’est durant le diner que l’animateur doit donner toute sa mesure, tout en restant discret. Il doit tenir la distance car un repas de mariage est souvent très long (3 voire 4 heures). C’est durant les inter-plats que le prestataire va mettre en route ses animations et les jeux prévus avec les mariés.

En général, l’idéal est une animation entre chaque plat, où les mariés sont les acteurs principaux (jeu du Lui / Elle / Moi), des animations à base de tests musicaux ou des quizz sur des thèmes choisis par les mariés.

Le rythme musical du repas est un peu plus soutenu que celui du vin d’honneur pour préparer doucement les invités à la soirée dansante. Par contre, il faut trouver un bon équilibre au niveau sonore pour que les invités puissent s’entendre entre eux et que le fond musical soit audible.

4) Le lancer du bouquet de la mariée

Tradition qui se perd de plus en plus. La mariée tourne le dos aux invités et jette son bouquet derrière elle sans regarder. L’invité sur qui arrive le bouquet, le garde.

A l’heure actuelle, le lancer du bouquet est plutôt remplacer par un petit discours de la mariée qui offre son bouquet directement à quelqu’un parmi les invités.

5) La jarretière

Cette tradition tombe aussi de plus en plus en désuétude. Le principe de gain de la jarretière est un système d’enchères et le plus offrant emporte la jarretière de la mariée.

PS: Jean Marc SICKY n’aime pas trop ce système d’enchères qui ne met pas tout le monde à égalité à cause de l’argent.

6) L’arrivée du gâteau, de la pièce montée

La musique qui accompagne le gâteau doit être une musique forte et émouvante.

Ce sont les mariés qui choisissent la musique qui accompagnera l’arrivée du gâteau, le prestataire ne jouant qu’un rôle de conseil. Si les mariés n’ont pas d’idée, le prestataire devra leur proposer quelques morceaux possibles et ils choisiront parmi cette sélection (ou peut être que cette sélection déclenchera une autre idée chez eux).

L’arrivée du gâteau est le moment de transition entre le repas et la soirée dansante. Cette arrivée doit être parfaitement synchronisé entre le restaurateur (traiteur) et le prestataire d’animation.

7) L’ouverture de la soirée dansante

Le morceau qui ouvre la soirée dansante est obligatoirement choisi par les mariés. Le prestataire ne doit en aucune façon interférer sur le choix des mariés car le plus souvent ce choix est un souvenir de rencontre. Il existe différents types d’ouverture de bal et si les mariés choisissent une ouverture de bal chorégraphiée (wedding dance, Jean Marc SICKY réalise les wedding dance de ses clients), le prestataire (si celui-ci est un vrai professionnel) doit être capable de fournir le mix de celle-ci (si ce n’est pas le cas, ce prestataire ne peut être considéré comme un professionnel du métier).

8) La soirée dansante

La soirée dansante est la partie de l’animation où c’est surtout le DJ du mariage qui doit être en action. Le DJ est là pour donner du relief aux titres passés et en faire des mix en live.

Les listes de morceaux (playlists) doivent être entièrement personnalisées avec les mariés.

9) Conclusion

Ces moments clés de soirée de mariage sont quasiment inamovibles. Par contre, les mariés peuvent décider d’en ajouter d’autres (par exemple des dédicaces pour des invités,…).

Ces moments clés supplémentaires sont mis en place lors de l’un des rendez-vous préparatoires entre mariés et prestataire.

Il est évident aussi, que le prestataire doit être capable d’improviser à tout moment et de sortir du programme établi pour que l’ambiance ne chute pas.

L’important dans une animation de soirée de mariage est que tout le monde soit souriant du vin d’honneur jusqu’à la fin de la soirée dansante.